Rechercher

La cohabitation entre le robot tondeuse et la vie sauvage

Dernière mise à jour : 4 mars

En cette journée du 3 mars, dans le cadre de la journée de la vie sauvage, nous souhaitions vous proposer un article mêlant l’univers de la tonte robotisée et celui de la protection de la faune et de la flore.

Un joli buisson de rose

Je précise que cet article n’a pas pour but de dissuader ou de faire culpabiliser les propriétaires de robot tondeuse. L’objectif est, au contraire, d’informer sur certains gestes simples pouvant être effectués pour améliorer la cohabitation de votre robot avec la vie sauvage et notamment les animaux.

Le robot tondeuse est un confort, à la fois pratique et efficace, il vous fait gagner du temps et vous y êtes accro. Cependant, si vous souhaitez prendre en compte le bien-être des animaux sauvages comme les hérissons, les abeilles ou autres insectes et petits animaux sauvages, cet article est fait pour vous.

Le marché du robot tondeuse a effectivement explosé ces dernières années grâce aux nouvelles technologies toujours plus efficaces et qualitatives. Avoir une pelouse toujours parfaitement coupée sans bouger le petit doigt, on comprend pourquoi on retrouve le robot de tonte dans de plus en plus de jardins. Ils subissent cependant des critiques par des défenseurs des animaux sur plusieurs arguments tels que :

  • Ils peuvent blesser gravement des hérissons et autres animaux et insectes ;

  • Ils empêchent la repousse de certaines fleurs/végétaux qui constituent une source d’alimentation pour les animaux

Des moyens simples existent cependant pour garder un jardin respectueux de la faune sauvage et même de vos animaux domestiques.

Les conseils de l’équipe


Conseil n°1 : Programmer votre robot pour tondre en JOURNÉE

Fleurs roses et ciel bleu en été

Pour éviter les blessures sur les hérissons, vous pouvez commencer par établir le planning de tonte de votre robot tondeuse en fonction de la présence de ces animaux. En l’occurrence, les hérissons et autres animaux sont beaucoup plus présents la nuit, à la recherche de nourriture. Tondre la journée affaiblit fortement le risque de rencontre entre votre tondeuse robot et un visiteur sauvage.

Pour davantage affaiblir la probabilité d’une rencontre malencontreuse, vous pouvez, quand vous avez le temps, faire un petit tour dans votre jardin avant la tonte pour vérifier.

La plupart des robots tondeuses permettent d’établir un calendrier avec des heures de tonte régulières, que ce soit via l’appareil ou via une application sur votre smartphone.

Autre astuce, ne pas faire tondre votre robot tous les jours. Planifier un jour sur deux est suffisant pour la qualité de votre jardin. Ce léger temps de pause permettra aux sources de nourriture des animaux de refaire une apparition. Vous pouvez même laisser une zone à ne pas tondre, les animaux et insectes seront forcément plus attirés par une parcelle pleine de nourriture.


Conseil n°2 : Choisir un modèle adapté ou adapter le modèle

Certains robots tondeuses ont un carter plus bas que d’autre. Cela respecte davantage la faune, en effet, les capteurs feront stopper le robot plus facilement au contact d’un animal ou petit objet.


Il est également possible d'installer un déflecteur supplémentaire pour abaisser le carter. Cette façon de faire est utilisée notamment pour éviter à votre robot tondeuse de passer sur un fruit tombé au sol. Il sera, cependant, tout aussi efficace si un animal se dresse devant. En revanche, ce système n’est pas adapté à tous les terrains. En effet, si le terrain est pentu ou bosselé, il se peut que cela bloque votre appareil.

Attention, si vous ajoutez un carter « fait maison » avec des vis etc., vous risquez de perdre la garantie du fabricant qui considèreront que vos manipulations ont pu entraîner tel ou tel dysfonctionnement.


Conseil n°3 : La surveillance pour protéger les animaux domestiques

Outre les animaux sauvages, les animaux domestiques, notamment les chats et les chiens doivent, eux aussi, être protégés.

Surveiller vos animaux domestiques lors de la tonte de votre robot tondeuse est une précaution à prendre, surtout s’ils sont de nature curieuse.


Le conseil numéro 2 s’applique également quant à la protection des animaux domestiques.


Les astuces pour avoir un jardin respectueux de la vie sauvage


En plus d’adapter votre robot tondeuse à la vie sauvage, vous pouvez également faire de votre jardin un endroit bénéfique pour les animaux.

Astuce n°1 : Création d’un « îlot naturel »


Votre robot tondeuse vous donnera la pelouse de vos rêves, bien tondue et verte grâce à la technique Mulching (voir article sur la technique du mulching). Les animaux par contre et notamment les abeilles, préféraient certainement votre jardin quand il était rempli de fleurs à butiner.



Les abeilles ont un rôle essentiel dans notre écosystème et sont indispensables pour la pollinisation de notre nature en plus de fabriquer du miel. Ces dernières années, les actions de l’Homme (pesticides, destruction des sources de nourriture…) sont une réelle menace pour la survie des abeilles. Le robot tondeuse favorisent cette destruction des sources de nourriture, il est naturel que les spécialistes de ces insectes ne soient pas favorables aux robots tondeuses.


Pour contrer cela, vous pouvez créer un « îlot naturel » dans le jardin sur une zone non-tondue ou dans un endroit spécialement créé en amont qui laissera naturellement place à des fleurs. Vous pouvez même choisir de planter des fleurs ce qui attirera davantage ce genre d’insectes de par leur grande quantité de nectar.

Astuce n°2 : Des arbres/plantes comme source de nourriture


Certaines plantes et arbres sont favorables à la création de nourriture pour les abeilles. En effet, elles sont attirées par la plupart des arbres fruitiers, les arbres/plantes à baies, les vignes ou autres plantes sauvages (voir article).


À prendre en compte dans le choix de vos arbres/plantes : choisissez des plantes à saisonnalités différentes pour faire en sorte que les abeilles puissent y trouver de la nourriture toute l’année. En effet, les arbres ne fleurissent que pendant certaines périodes de l'année.


Astuce n°3 : Les plantes aromatiques


Les abeilles aiment également les plantes aromatiques. L’avantage des aromates, c’est qu’en plus d’être une source de nourriture pour les abeilles quand ils fleurissent, ils vous permettront d’aromatiser vos plats : une astuce de fin gourmet donc.


Afin d'avoir des aromates toute l’année, voici quelques exemples de période de floraison :

  • Printemps : Romarin, cerfeuil, livèche…

  • Été : Origan, coriandre, aneth , sauge…

  • Automne : Lavande, thym…

Grâce à ces astuces naturelles, vous permettrez de rendre à la vie sauvage de votre jardin un bon équilibre. En effet, si les insectes peuvent se nourrir, les hérissons ou rongeurs pourront se nourrir d’insectes et ainsi de suite.

En conclusion, ajouter de la végétation dans votre jardin permet d’équilibrer l’écosystème et la chaîne alimentaire des animaux sauvages, de vous procurer des aliments/condiments mais également d'apprécier un beau jardin coloré.

Astuce n°4 : Fabriquer des abris pour les animaux


Les animaux et insectes ont aussi besoin de repos. Pour se faire, ils ont besoin d’un endroit calme et sans danger pour se réfugier. Une pelouse courte et bien tondue par un robot tondeuse ne laisse cependant aucun endroit adapté.


En plus d’une haie ou des buissons pouvant les accueillir, vous pouvez créer vous-même un abri pour les insectes, une niche ou maisonnette pour les hérissons etc. Servez-vous de votre imagination et créez des maisonnettes originales et adaptées aux différentes espèces.

Attention, choisissez un endroit adapté pour vos fabrications. En les plaçant près de haies ou d’arbres, votre maison aura plus de succès car ils se sentiront plus en sécurité.


Vous n’êtes pas un grand bricoleur ? Pas de problème, d’autres le sont pour vous, vous pourrez trouver de bons produits dans des magasins spécialisés ou même sur internet.


Les matériaux à utiliser : Pour choisir les matériaux à utiliser, informez-vous auprès d’un spécialiste. En effet, certains matériaux ne conviendront pas à toutes les espèces d’animaux et insectes.

Astuce n°5 : Evitez les produits chimiques

Cela peut paraître logique, mais les produits chimiques, tout comme les engrais et les pesticides, sont dangereux pour la faune et la flore.


Pour un jardin respectueux de l’environnement et de la vie sauvage, il convient de choisir des engrais naturels. Comme pour les maisonnettes, vous pouvez les fabriquer vous-même à l’aide de diverses recettes mais vous pouvez également vous en procurer dans la plupart des magasins spécialisés.

Pourquoi ne pas utiliser des engrais naturels quand ils s’avèrent efficaces et qu’ils respectent les êtres vivants autour de vous ?

Conclusion


Ces conseils et astuces ne sont pas adaptés à tous les jardins et nous en sommes conscients. C’est pour cela que nous avons répertorié un certain nombre de techniques pour permettre à un plus grand nombre de personnes de les réaliser.


Nous espérons que ces techniques vous inspireront et vous permettront d’améliorer la cohabitation entre votre robot tondeuse adoré et les animaux sauvages. Bien sûr, cet article n’est pas une liste exhaustive et d’autres moyens existent.


N’hésitez pas à écrire un commentaire sous l’article pour réagir. Vous avez même peut-être des techniques supplémentaires, vos connaissances et savoir-faire peuvent aider d’autres personnes.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout